Reconnaissance de la main

ou géométrie de la main

Ce système se caractérise par son très faible taux de rejet (c.-à-d. les risques de ne pas reconnaître la main d’une personne autorisée), même dans des conditions défavorables. La géométrie de la main utilise le fait que les dimensions de la main et des doigts sont uniques pour chaque individu. En comparaison avec d’autres systèmes de biométrie, la précision de la géométrie de la main est légèrement inférieure. Cependant, en combinaison avec un code NIP ou un badge, cette méthode est largement appropriée pour la plupart des applications. Le système peut être utilisé dans des conditions environnementales difficiles, ce qui le rend très utile dans des sites comme des usines et des complexes sportifs ou de loisirs.

 

 

  Nedap

Lecteurs de géométrie de la main combinables avec l'AEOS de Nedap:

Handkey HKII CR (www.handreader.com)

Trame vasculaire de la main

 

Une autre forme de reconnaissance de la main a été utilisée avec succès en Corée et au Japon depuis quelques années : la reconnaissance des vaisseaux sanguins à la surface de la paume. Cette trame est suffisamment unique pour permettre une reconnaissance fiable. Des modifications mineures peuvent survenir lors des changements de température : les vaisseaux sanguins se contractent lorsqu’il fait froid et se dilatent lorsqu’il fait chaud. Cependant, le logiciel permet de compenser ce phénomène qui ne pose donc aucun problème dans une utilisation quotidienne.

   

Lecteurs de la main combinables avec l'AEOS de Nedap:

Lecteur de la trame vasculaire de la main VP-II S (www.tech-sphere.com)

 

Mots clé :
main, biométrie, trame vasculaire, forme de la main