Les lecteurs de contrôle d'accès de Nedap.
 
 

Basés sur une technologie de lecture des badges, les lecteurs de contrôle d'accès Nedap permettent une identification de ses badges à distance (jusqu'à 80 cm) et gèrent un accès dans les deux sens, sans nécessiter de communication avec la supervision. En effet, chaque lecteur connaît l'ensemble des badges déclarés dans le système (jusqu'à 250 000) ainsi que les droits associés de l'accès.

 

Le module de base est un boîtier mural alimenté en 220 V auquel peuvent s'ajouter différents accessoires : cartes d'entrées/sorties, carte deuxième antenne, etc. Etant donné que la distance de fonctionnement des badges est conditionnée par les types d'antenne et de lecteur, Nedap propose de nombreux modèles d'équipements afin de s'adapter aux différents critères (visible/invisible, esthétisme, intégration aux portes et murs etc.).

 

Au sein de l'offre Nedap, le badge ISO permet de commander les différents accès du site et d'intégrer d'autres applications, soit par l'ajout de technologies (pistes magnétiques, codes à barres...), soit par l'utilisation de têtes de lecture spécifiques reliées à l'application à intégrer.

 

Le protocole de dialogue (lecteurs/lecteurs ou lecteurs/supervision) est propre à Nedap pour plus de sécurité et d'évolutivité, bien qu'une interface standard RS-232 soit utilisée pour les liaisons entre les lecteurs. Cette interface autorise notamment la transmission par fibres optiques ou liaisons modem.

 

Les lecteurs sont reliés par « boucles » de 16 éléments ou de boîtiers d'entrées/sorties. Les boucles sont ensuite reliées à des multiplexeurs en ligne (jusqu'à 32 boucles par unité). Les multiplexeurs sont eux-mêmes directement reliés au réseau de supervision (jusqu'à 99 multiplexeurs avec le système Nedap).

 

 


 

Mots clé :
contrôle, accès, badges, lecteurs,